La solidarité numérique à l’honneur du Forum Diversidays 2020

Cette année le Forum Diversidays, en partenariat avec le Forum des images – Tumo Paris, était placé sous le signe de la solidarité et du numérique, a été marqué par une prise de position forte de la part des invités. Quatre temps forts ont rythmé cette soirée : 

  • La présentation de la nouvelle édition de l’annuaire des talents de la diversité, avec deux fois plus de talents référencés,
  • La remise des prix Diversité & Numérique à des personnalités qui ont marqué l’année par leur engagement à travers les outils numériques,
  • Des prises de paroles fortes et inspirantes de la part d’intervenants de qualité,
  • La sortie de l’observatoire des diversités et du numérique en partenariat avec Pôle emploi, LinkedIn et Diversidays.

Ces propos convergent vers une priorité que nous partageons : il est temps que notre écosystème numérique se rende compte des pépites dont il dispose dans les régions et les banlieues, et qu’il mette plus souvent à disposition des plus éloignés de l’emploi la compétence numérique, véritable rempart contre l’inégalité sociale. 

Un annuaire des Talents de la Tech et de la diversité plus riche et plus varié

L’édition 2020 de l’annuaire Diversidays a été révélée lors de ce Forum inspirant. Soutenu par Cédric O, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques et Kat Borlongan Directrice de la mission French Tech, il recense 135 talents divers de la Tech en France. Le tout avec la même particularité que les talents regroupés l’année dernière : des entrepreneurs et collaborateurs d’entreprises des quatre coins de la France qui innove au coeur de l’économie numérique. Deux partenaires médias, B Smart et La Tribune, se sont associés à cette nouvelle édition pour valoriser les futurs talents de l’annuaire dans leurs événements et émissions.

L’accessibilité : une urgence à adresser 

Comme l’a rappelé Adèle Muller, responsable bénévolat chez Emmaüs Connect, le fossé numérique se creuse, contrairement à ce que l’on pourrait penser. Pour stopper l’évolution vers une société à deux vitesses, il devient urgent d’ouvrir l’accès aux équipements et aux compétences numériques aux publics les plus démunis. Parmi ces publics, on compte aussi bien des femmes que des jeunes en situation d’isolement ou des migrants, pour qui la maîtrise de l’outil numérique peut constituer un véritable tremplin social. Un constat que vient renforcer Benjamin Louis, fondateur de Coeur Handisport. Ce dernier nous rappelle que le handicap ne concerne pas que la mobilité physique, et qu’il est urgent de penser une accessibilité réelle et effective adaptée à toutes les formes de handicap. 

On ne peut parler d’accès au numérique sans évoquer l’accès aux compétences qui y sont liées. Pour Ahde El Bahji et Simon Le Gloan, animatrice et coordinateur d’activités du centre Tumo Paris au Forum des images, l’acquisition de ces compétences commencent dès l’adolescence. Leur engagement : faire de nos jeunes des bâtisseurs plutôt que seulement des consommateurs des outils numériques.

La représentativité : une nécessité 

L’intervention de Kat Borlongan (à retrouver sur Maddyness), directrice de La French Tech, a été déterminante à plus d’un titre. A elle seule, elle a résumé le dilemme de nombreux modèles de réussite issus de la diversité : la détermination à réussir et la persistance du syndrome de l’imposteur. C’est pourquoi elle souligne l’importance grandissante de la représentativité pour les jeunes et moins jeunes issus de toutes les diversités dans le milieu de la tech. Une représentativité pour laquelle les médias jouent un rôle prépondérant, rappelle Sophie Iborra, responsable partenariats à La Tribune. Inès Seddiki, fondatrice de Ghettup, en sait quelque chose, elle qui révèle aux jeunes des banlieues le potentiel qu’ils représentent pour le rayonnement de la France numérique. 

Des personnalités inspirantes  

C’est la raison pour laquelle, chaque année, le Forum Diversidays met à l’honneur des personnalités qui s’illustrent par leur engagement envers les autres. Cette année, trois prix ont été remis, en partenariat avec Linkedin, Instagram et Youtube : 

  • Imane Boun, qui dispense ses conseils et ses recettes sur Instagram avec son compte Recettes.Echelon7 (Instagram)
  • Abdelaali Elbadaoui, fondateur de Banlieues Santé, une association qui se démène depuis le début de la crise du Covid19 pour venir en aide aux plus fragiles (LinkedIn)
  • Mcfly et Carlito, les deux youtubeurs du “Maradon”, qui ont récolté plus de 400 000 euros pour soutenir les hôpitaux lors de la crise sanitaire.

Unir nos forces pour plus de diversité dans le numérique :

C’est un pari que nous relevons cette année, en créant l’Observatoire de la diversité et du numérique aux côtés de partenaires engagés pour l’emploi de tous, Pôle Emploi et LinkedIn. 

S’il y avait un message à retenir des interventions délivrées par nos invités, ce serait celui-ci : la diversité a toujours été une force dont la France peut être fière, et un atout pour faire briller la compétence française sur la scène internationale

Publications en relation

Laisser un commentaire