Daniella Tchana

Dans chacune des étapes de son parcours, on retrouve le reflet des convictions de Daniella. Cette ingénieure, dont la vocation s’est révélée si tôt qu’elle a enseigné en école d’ingénieurs à 23 ans, a pourtant connu l’échec scolaire en 4ème. Après une période de décrochage, elle s’est remise sur pied et a choisi la terminale C, au grand dam de sa famille : “c’est un ami de la famille qui a convaincu cette dernière de m’encourager”.

Bio

Après des études en physique-chimie, elle décroche une bourse d’excellence pour étudier en France. Avant même d’obtenir son Doctorat, Daniella s’engage à aider les jeunes filles qui veulent s’orienter en mathématiques, et contribue à démystifier cette discipline passionnante autant qu’intimidante. Elle se dirige ensuite vers le Doctorat, quitte, selon les craintes de son entourage, à “faire fuir les hommes”.  

C’est lors de sa thèse que Daniella prend la mesure d’une grave réalité : non seulement elle est la seule femme, mais elle est également la seule femme noire. En école d’ingénieurs, elles sont seulement deux. Pour elle, il s’agit avant tout d’un blocage culturel et éducatif : “on fait croire aux femmes qu’elles ne sont pas assez fortes pour les matières scientifiques, on mystifie les sciences. Elles n’entendent pas assez souvent les phrases qui motivent : “tu vas réussir”, “tu peux le faire” ”. Des voix que l’on n’entend pas assez dans les régions françaises.

Objectif :

Alors Daniella prend les choses en main et crée BeSMART-edu. Classe virtuelle, cahier numérique : elle rapproche les jeunes de ces voix dont ils manquent et qui peuvent tout changer pour eux. Elle s’inscrit en école de commerce et poursuit un MBA pour avoir tous les atouts en main. Avec son équipe, Daniella a déjà accompagné un jeune qui se définissait comme un “cancre”, jusqu’à ce qu’il devienne majeur de sa promo. Aujourd’hui, Daniella veut finaliser sa plateforme et lui donner de l’ampleur. Pour que chacun ait droit à son parcours de réussite.