Djidawi Djohar

Djidawi Djohar est une figure du hip-hop : il a été jugé, puis juge, au célèbre tournoi Juste Debout. Mais il envisage la danse hip-hop sous un angle inattendu : le développement personnel. Et à bien y réfléchir, on ne peut que le rejoindre là-dessus, pour une raison qu’il explique bien : “en hip-hop, soit tu es toi-même, soit tu n’es personne”. Il est vrai que la discipline, tout en valorisant la compétition, n’admet aucune imitation, aucun benchmark : il ne s’agit pas d’être différent, mais d’être au meilleur de ce que l’on est.

Bio

C’est précisément cet aspect du hip-hop qui pousse Djidawi à devenir coach en développement personnel et en affirmation de soi.

Djidawi danse depuis qu’il a 13 ans. Un art qui lui réussit, puisqu’il en a fait sa carrière : le jeune homme a dansé pour des chanteurs et des marques, et jugé des compétitions internationales. C’est la quête d’authenticité qui l’a porté au sommet de son art. La quête d’authenticité, et aussi des qualités dont il hérite de sa famille : sa mère, qui fabrique des bijoux en capsules Nespresso, lui transmet la volonté de s’affirmer et la confiance en soi. Son beau-père lui apprend la prise de risque, et son père l’aisance face au public.

Objectif :

Le déclic a lieu en 2014, alors que Djidawi est juge dans une compétition internationale de hip-hop. Il décide, cette année-là, de passer du statut d’artiste à celui d’ “élévateur de personnalité”, comme il le dit si bien : c’est la naissance d’Up by Djidawi. A travers trois ateliers – connaissance de soi, créativité, marque personnelle -, il développe des projets dans la réinsertion professionnelle et l’entreprenariat. Son ambition, à long terme, est de créer des formations pour développer l’entreprenariat, et de lancer une application pour rapprocher des opportunités les personnes isolées de l’emploi.