Elodie Blaquières

Malgré son handicap, Elodie Blaquière se bat depuis toujours, avec une formidable énergie, pour franchir les obstacles : Bac et BTS d’arts appliqués au lycée des Arènes, master 2 de recherche création artistique-option design à la Fac du Mirail, diplôme de concepteur multimédia.

Bio

UX designer de 34 ans, Elodie Blaquières a l’habitude de se battre pour obtenir la vie dont elle rêve. L’aplomb et la passion sont ses deux valeurs déterminantes.

Passion pour son métier et son approche, qui, explique-t-elle, consiste à aller voir les vrais utilisateurs d’un produit ou d’un service à venir, et de les inclure dans le process de conception d’amont en aval.  

Aplomb, car elle en a eu besoin tout au long de sa vie pour réussir à se former, et à devenir autonome : en 2017, Elodie lance une campagne de financement participatif sur Leetchi, Une Auto pour Elo, pour acheter un véhicule aménagé qui lui permette d’assurer les missions que lui confiera son futur employeur.

Objectif :

A  force de conviction et de persévérance, elle parvient à réunir les 17 000 qui manquent à son budget en seulement 45 jours, et s’offre la Skoda équipée adaptée aux personnes à mobilité réduite. Elodie ne cache pas, néanmoins, que parfois le combat est difficile, et qu’au-delà de la communication sur nos projets, il nous faut surtout passer à l’action. Fidèle au mantra de Stephen Hawking, un de ses modèles, “c’est difficile, mais je ne baisse pas les bras”, Elodie aime rappeler que nul n’est à l’abri d’un accident de la vie ou d’une maladie invalidante, et que les questions d’inclusion ou de regard porté sur la différence ou le handicap nous concernent tous.

A ceux qui lui lancent qu’elle n’a pas d’expérience professionnelle, Elodie rétorque que son expérience vient de toutes les personnes pour lesquelles elle a conçu des services ou des produits adaptés, de toutes les rencontres qu’elle a faites et qui l’ont enrichie, de tout ce qu’elle a pu accomplir pour se rendre autonome. Une expérience qu’elle valorise pour accompagner sa nouvelle quête : Un Job pour Elo.

« Avoir un point de vue différent sur le monde, c’est une richesse, un trésor, une chance. Aux employeurs de saisir cette chance.« 

Elodie BlaquièresUX Designer