Mariama Diallo

Ce qui la fait vibrer au quotidien :
Partant du constat d’une inégalité fondamentale dans l’accès aux savoirs numériques et à la connaissance des outils, Mariama a fondé son association Psyriel, à travers laquelle elle entend soutenir les individus dans un rapport cultivé et conscient aux nouvelles technologies.

Parcours d’une combattante :
Mariama est psychologue de formation. Elle a exercé longtemps dans une garderie, dans laquelle, au fur et à mesure des années, elle a été témoin de la place grandissante du numérique, et des difficultés rencontrées par les parents dans l’éducation au numérique de leurs enfants. Pour elle, l’enjeu est très clair : les familles ont besoin d’un accompagnement au numérique pour que ce dernier soit un vecteur d’émancipation pour les plus jeunes. C’est ainsi que Psyriel né, au coeur du 20e arrondissement de Paris. Si Mariama connaît la solitude de l’entrepreneur et les moments de doute, elle sait toujours trouver les ressources pour mener à bien son projet, dont l’utilité est largement reconnue par ses bénéficiaires.

Bio

Alors qu’elle exerce en tant que psychologue dans une halte garderie, Mariama constate la place de plus en plus grande du numérique dans l’exercice de la parentalité, ainsi que les fantasmes et les mésusages qui en découlent. Elle comprend immédiatement l’enjeu : le numérique ne sera une richesse que si nous en maîtrisons les rouages et sortons de la posture de consommateurs. Elle réfléchit alors à une manière de faire en sorte que le numérique soit un vecteur d’émancipation.

La première action de Mariama sera de créer Psyriel, une initiative qui vise à rendre le contrôle aux plus jeunes dans leur utilisation du numérique. Sa démarche passe par l’apprentissage du codage et de la robotique, la sensibilisation aux enjeux des données personnelles, et par des ateliers qui ont lieu dès l’école maternelle. 

Le succès est tel que les seniors rejoignent l’aventure. Ils apprennent à leur tour à coder, à protéger leurs données. Psyriel les amène à s’approprier les lieux où la transformation numérique s’observe, se réalise et se discute, tels que la Gaîté Lyrique, les fab labs et les conférences animées par des scientifiques. Progressivement, le numérique devient un outil au service de l’activité des personnes, et non l’inverse.

Objectif :

Par la promotion d’une culture générale du numérique, Mariama entend soutenir les individus dans un rapport cultivé et conscient aux nouvelles technologies.