Yacine Belarbi

Yacine veut faire de sa passion son métier. En hackant le compte Facebook de sa compagne, il se découvre une vocation de développeur. Puis il co-fonde Lyko, plateforme qui propose à ses utilisateurs la solution idéale pour les trajets entre ville et aéroport.

Bio

En classe de 3ème, lors de son rendez-vous avec la conseillère d’orientation, Yacine Belarbi se voit proposer un Bac Pro Sécurité Numérique Spécialité Alarmes Incendies. Mais la consonnance abondante du titre ne tente pas Yacine, car il est conscient d’une réalité : il a le choix.

Le choix de chercher, puis de trouver la raison qui le poussera à se lever tous les matins. Yacine veut faire de sa passion son métier – rien que cela. Et il cherchera cette raison dans le domaine de l’informatique. Après plusieurs rectifications de tir, il comprend qu’un métier consistant à mettre de l’encre dans de grosses imprimantes, bien que nécessaire, ne lui suffit pas : il attend davantage de la vie, il en a les capacités et la volonté. Encore lui fallait-il trouver chaussure à son pied parmi les diverses possibilités que lui offrait l’informatique, son domaine de prédilection. L’occasion va se présenter là où il ne l’attendait pas : en hackant le compte Facebook de sa compagne, il se découvre une vocation de développeur.

« J’ai eu envie de vérifier l’honnêteté de ma copine en hackant son compte Facebook – je sais, ce n’était pas ma meilleure idée. Mais de fil en aiguille, j’ai réussi à récupérer 200 mots de passe Facebook en créant une page Internet à l’image de l’interface de connexion du réseau social. »

Objectif :

Fort de ce premier succès, Yacine va s’inscrire à Simplon, pour devenir développeur web. 7 mois de formation intensive qui ont allumé des étoiles dans les yeux du rêveur qu’il est, avec, à la clé, la proposition d’un diplôme professionnel en alternance à la fin de la formation.

Mais notre hacker ne s’arrête pas là ! il s’inscrit au même moment au programme Entreprendre pour Il y fait la connaissance de son futur associé, Laurent, et garde le contact avec l’équipe du programme.

S’enchaînent alors plusieurs expériences, les unes heureuses, les autres moins chanceuses, qui apprennent à Yacine que la vie des ambitieux est tout sauf un long fleuve tranquille : il accepte un CDI dans une agence web lyonnaise, qui est liquidée dix mois plus tard, puis il décide de reprendre son projet avec Laurent. Lyko, plateforme de comparaison et de réservation, propose à ses utilisateurs la solution idéale pour les trajets entre ville et aéroport. La société trouve son leader technique et demande de plus en plus d’efforts. Grâce à sa pugnacité, Yacine se voit proposer de devenir cofondateur de la société, et plonge de toutes ses forces dans la concrétisation de ce projet : « je mangeais Lyko, je me couchais Lyko, je vivais Lyko ».

Des efforts qui ne tardent pas à payer : à la même période, grâce à une rencontre avec Air France, les trois associés lancent une seconde start-up, Attractive.io.

Aujourd’hui, Lyko se porte bien. Elle comptabilise 300 réservations par mois, 4000 vues, et 800 000 euros de chiffre d’affaires. « Faites ce que vous aimez avant tout, et les opportunités se présenteront d’elles-mêmes ».