#Puissance5 : Martine Le Jossec, Tara Dickman, Anissa Mekrabech, Jean Guo et Fariha Shah

Elles sont au cœur des enjeux du monde d’aujourd’hui. Elles viennent d’horizons différents, et changent la donne à leur échelle. Qu’elles soient créatrices d’entreprises ou ministre, associatives ou collaboratrices, elles s’attaquent aux inégalités dans toutes les strates de la société : inégalités hommes-femmes, précarité étudiante, handicap, déterminisme social…elles ont accepté de nous dire comment elles abordent les combats quotidien avec enthousiasme, ténacité, et le sourire inébranlable de la détermination.

 

Elle s’appelle Fariha…

et avec Golden Bees, elle souhaite apporter une proposition de valeur toujours plus forte au sein des technologies de recrutement. Son inspiration, elle la tire de C.J. Walker, l’entrepreneure mythique qui a réussi à devenir millionnaire par elle-même aux Etats-Unis, sans avoir eu accès à l’éducation. Lauréate 2019 des trophées Femmes de l’économie, Fariha encourage les femmes à rejoindre la révolution numérique, rappelant qu’il reste encore 20% de femmes pour atteindre la parité totale

 

Elle s’appelle Martine… 

et elle est consultante et formatrice en digital et en communication, à la tête de Martine Le Jossec Communications. Elle aide les entreprises à clarifier leur message à travers des écrits clairs et valorisants. Dynamique et inspirante, Martine aime à se décrire comme une femme qui n’est pas digital native, mais qui a plutôt vu naître le digital et a assisté à son évolution. Pour elle, il est nécessaire de travailler sur ses aspérités, sur ses différences, pour se démarquer. 

 

Elle s’appelle Anissa… 

et elle s’est donné pour mission de favoriser l’inclusion des personnes sourdes et malentendantes. Présidente de ASA Initia, elle est la créatrice du Masque Inclusif : un masque transparent qui permet aux personnes sourdes et malentendantes de lire sur les lèvres de leurs interlocuteurs. Son conseil : accepter sa différence. Un conseil qu’elle applique elle-même au quotidien, elle qui a fait de sa particularité son alliée dans la vie personnelle comme dans la vie professionnelle. Elle rêve d’un monde où toutes les particularités auront leur place dans les écoles, où tous les enfants, quelle que soit leur spécificité, pourront étudier de manière égale, grâce à des technologies dédiées. 

 

Elle s’appelle Jean…

et avec Konexio, elle mise sur l’intelligence collective et la dynamique de groupe pour lutter contre l’exclusion socio-économique des populations fragilisées. Pour celle qui s’est engagée dans l’inclusion des publics immigrés et isolés, le parcours professionnel tient davantage du marathon que du sprint. Son rêve pour le futur : contribuer à créer un monde où tout le monde est valorisé pour ses compétences et son talent, et où la discrimination fondée sur le lieu d’origine n’existe plus. 

 

Elle s’appelle Tara…

et comme elle le dit si bien, son job est de rendre les puissants plus inclusifs et les inclusifs plus puissants ! Global Program Manager chez Le Next Level, elle tient son inspiration d’Anina Ciuciu, avocate au Barreau de Paris. Sans doute parce que cette dernière cultive à la fois la fermeté exigée par son métier et les valeurs de douceur, d’empathie, de compassion, chères à Tara. Son conseil aux jeunes : ne pas se jeter à corps perdu dans toutes les opportunités, mais choisir celles qui sont en accord avec sa vision, sa mission, ses valeurs, comme le ferait une grande entreprise. Son rêve : se réveiller dans un monde où elle n’a plus besoin de convaincre de la nécessité d’une politique plus inclusive. 

 

Puissance 4 est un format développé par Diversidays et Pôle emploi pour mettre en avant des femmes aux parcours inspirants, qui utilisent le numérique pour changer la donne. Diffusés chaque lundi sur les réseaux sociaux pendant tout le mois de mars 2021, ces portraits croisés sont également disponibles aujourd’hui sur la chaîne Youtube de Diversidays. 

Related Posts

Leave a Reply